SOUTIEN SCOLAIRE ET PREPARATION PACES

Contactez-nous: 09 710 713 01
Suivez-nous
EDUCATION

Comprendre le changement de la Paces en Accès Santé

- créé le 18.12.2019 à 16h43 - mis à jour le 29.01.2020 à 16h43

imageAvant

Comprendre le changement de la PACES en Accès Santé

Le rapport Saint André fixe les modalités de la réforme de la PACES dans le cadre du plan santé 2022. L'accès santé remplace la PACES. Il est important de noter que l’accès à la deuxième année reste autant sélectif qu’avant ; l’accès à la fameuse 2ème année reste un challenge demandant une préparation essentielle dans un cadre hautement sélectif – Rien ne sera « plus facile ». Le nombre de places en Université n’augmentera que très peu en raison du manque de moyens humains et budgétaires des universités.
L'Accès Santé définit la refonte des modalités d’accès à chacune des filières de santé, en vigueur à la rentrée de septembre 2020.
La réforme de la PACES entérine le changement du numerus clausus en usage depuis 1971 en Numerus Apertus. Un chiffre : En 2018, 13500 étudiants sont acceptés en deuxième année sur un total de 60000 candidats. Dorénavant chaque université déterminera le nombre de places offertes aux étudiants de deuxième année, sur un chiffre minimal de places imposé par l'état (Numerus Apertus) en vue de répondre aux besoins locaux en médecins.

Détails des trois voies d’accès aux études MMOP / Modes de sélection

Les études de médecine se nomment MMOP (Médecine – Maïeutique - Odontologie – Pharmacie).
Trois grandes voies d’accès permettent d’intégrer les filières MMOP :
1° Voie d’accès principale via le PASS (PArcous Spécifique accès Santé) (Ex-PACES).
2° Nouveauté = « L.A.S » (Licence Accès Santé) voie ouverte aux étudiants d’autres licences spécifiques proposant une mineure santé.
3° Formation paramédicales
Nota Bene : Les licences à mineure santé constitueront sans aucun doute la voie deuxième chance pour les étudiants ayant échoués au PASS.
Le PASS représentera environ 60 % du nombre de places totales proposées, afin de laisser le pourcentage de places restantes aux LAS, Licences avec mineure santé.
Important : La totalité des étudiants du PASS devront se partager 60% au maximum des places en deuxième année de médecin
La première année commune à toutes les études de santé se nomme et passe par le PASS.
Le PASS imposera une moyenne minimale (et non pas une moyenne comme pour les examens universitaires classiques)
- Le redoublement n’est en aucun cas autorisé ...

Désormais, les étudiants issus de Licences de droit - maths - chimie, ou même histoire, peuvent rejoindre les études de santé MMOP, à condition d’avoir fait une « mineure santé ».

Les conditions d’admission en filière MMOP depuis une Licence « mineure santé » sont les suivantes :

- L’étudiant devra avoir validé 60 ECTS en un an.
- L’étudiant devra avoir validé les UE de la « mineure santé » de la Licence.
- En cas de redoublement de l’année de Licence, il ne sera pas possible de tenter à nouveau l’accès en MMOP.

Conditions d’admission aux études MMOP depuis une licence mineure santé

Si l’étudiant n’est pas admis dans une des filières MMOP mais qu’il a validé l’année, il pourra à nouveau candidater en fin de L2 ou de L3 s’il remplit les conditions d’admissibilité. Ce nouveau mode de recrutement devrait concerner jusqu’à 40% le nombre d’étudiants en médecine qui seront issus de Licences « non santé ».

Cette voie d’accès est recommandée aux lycéens qui ne sont pas encore certains de vouloir démarrer des études de santé. Il consiste en une 2e chance pour les élèves qui auraient échoué via la voie classique du PASS, puisque ce dernier ne propose pas de redoublement.
 

Conditions d’admission aux études MMOP depuis une licence mineure santé

Si l’étudiant n’est pas admis dans une des filières MMOP mais qu’il a validé l’année, il pourra à nouveau candidater en fin de L2 ou de L3 s’il remplit les conditions d’admissibilité. Ce nouveau mode de recrutement devrait concerner jusqu’à 40% le nombre d’étudiants en médecine qui seront issus de Licences « non santé ».
Cette voie d’accès est recommandée aux lycéens qui ne sont pas encore certains de vouloir démarrer des études de santé. Il consiste en une 2e chance pour les élèves qui auraient échoué via la voie classique du PASS, puisque ce dernier ne propose pas de redoublement.

Procédures d’admission dans chacune des formations

L’admission dans chacune des formations est placée sous la responsabilité d’un jury examinant les candidatures. Un même jury peut se constituer pour l’accès à plusieurs de ses formations.
Le jury comporte au moins huit membres. Ces membres, dont le président du jury, sont nommés par le président de l’université.
Les candidats déposent un dossier de candidature dont les modalités ainsi que le calendrier de dépôt sont définies par l’université organisant l’accès aux formations pour chaque formation. Comme le précisait le décret, les épreuves d’évaluation sont organisées en deux groupes.
Le premier groupe d’épreuves est défini par les universités pour chaque parcours de formation antérieur : elles déterminent les épreuves des unités d’enseignements du parcours dont les résultats sont pris en compte pour l’admission dans chacune des formations. Le second groupe d’épreuves évalue des compétences transversales. Il comporte une ou plusieurs épreuves orales et peut comporter une ou plusieurs épreuves écrites majoritairement rédactionnelles. Le projet d’arrêté ajoute que pour chaque groupe de parcours "le jury se réunit pour examiner les notes obtenues par les candidats au premier groupe d’épreuves.
Les candidats ayant obtenu des notes supérieures à des seuils définis par le jury sont admis dans les formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie ou de maïeutique sans avoir à se présenter aux épreuves du second groupe. Toutefois, le pourcentage de ces admis directement à l’issue du premier groupe d’épreuves ne peut excéder 50 % du nombre de places offertes pour chaque groupe de parcours et pour chacune des formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie et de maïeutique".
À l’issue de ce premier groupe d’épreuves, le jury établit "par ordre de mérite" la liste des candidats admis pour chaque formation en santé.
Ensuite, les étudiants ayant obtenu des notes inférieures à un seuil minimal "mais supérieures à un seuil minimal défini par le jury doivent se présenter aux épreuves du second groupe". Les épreuves orales comportent un ou plusieurs entretiens du candidat. Nécessité d’une bonne préparation en amont pour déjouer les embûches.

Les avantages de Prépa Pour Tous

Prépa Pour Tous vous offre une chance supplémentaire d’intégrer la filière MMOP ET de déjouer les nombreuses embûches jalonnant le parcours des candidats. Ce ne sera pas plus facile qu’avant, voire même plus difficile vu le nombre de places allouées aux candidats des autres voies que du PASS. Les deux autres voies représentent autant de concurrents en plus de la première voie connue jusqu’ à présent pour sa difficulté de réussite en un an (aucun redoublement permis dans le parcours 2020).
En effet, les cours en ligne proposés avec des professeurs experts vous forcissent et vous donnent plus de chance grâce aux programmes retenus, de réussir votre examen, plus de confiance en soi aussi est le facteur essentiel pour se présenter serein aux épreuves d’admission. Il est essentiel aussi d’arriver à une des trois voies avec un dossier bac « au dessus de tout soupçon » pour que votre candidature se profile parmi les meilleurs possibles, et vous donne le maximum de crédibilité en tant que candidat idéal.
Ce champs est obligatoire

DANS LE MÊME THÈME

Santé : Quel avenir pour la PACES ?
Education EDUCATION
Santé : Quel avenir pour la PACES ?
Pour pouvoir exercer une profession médicale, telle que la médecine, pharmacie, odontol...

AUTRES SUJETS

Le e-learning prodigue-t-il de meilleurs résultats scolaires ?
Technologie TECHNOLOGIE
Le e-learning prodigue-t-il de meilleurs résultats scolaires ?
Grâce à l’avancée de la technologie, beaucoup de personnes basculent dans l'e-learning....