SOUTIEN SCOLAIRE ET PREPARATION PACES

Contactez-nous: 09 710 713 01

Suivez-nous

SOUTIEN SCOLAIRE ET PREPARATION PACES

Contactez-nous: 09 710 713 01

Suivez-nous

Uncategorized
Uncategorized

Paces 2020 : Les enjeux du concours !

Comme attendu, suite à une réforme générale du système de santé, le numerus clausus vit ces derniers jours en cette année 2020. Ce dispositif qui permet de réguler les admissions dans les différentes filières après la Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES) était en vigueur depuis 1971.

Un concours de PACES 2020 appréciée à sa juste valeur ?

Outre le stress ressenti avant chaque période d’examen universitaire, l’environnement sanitaire actuel ne vient pas arranger les choses pour les étudiants. Certaines universités ont donc revu leur organisation et se plieront au protocole sanitaire à cause de l’épidémie du Covid-19. Tandis que des syndicats estudiantins plaidaient pour son annulation pure et simple, le gouvernement a décidé de le maintenir tout en laissant la main à chaque université de l’organiser selon l’avancée de son programme. Etant donné que les cours de médecine du 2ème semestre se sont déroulés en partie sous forme de cours à distance, les facultés de médecine ont pris la décision de réduire la durée des épreuves.

Objectif de la réforme PACES : Diversifier des profils

Cette mesure a pour objectif d’offrir plus de diversités parmi les étudiants admissibles. Un adage du milieu médical nous enseigne que : « Les meilleurs scientifiques ne finissent pas forcément comme meilleurs médecins ». Fort de ce constat, les doyens de faculté et le syndicat des étudiants estiment que le concours de PACES sous sa forme actuelle avantage une seule catégorie de candidats : Les bacheliers scientifiques. Dans le même élan, l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn déclarait il y’a peu : « Nous avons aussi besoin de profils numériques, humanistes, que l’actuelle sélection ne favorise pas… »

Des places d’admission en légère hausse

Par rapport au quota d’admission sur le dernier concours de PACES, on constate une augmentation des places disponibles pour l’entrée en 2eannée. Les étudiants désirant poursuivre leur cursus en 2eme année de médecine auront droit à 8832 places. Contre 1322 places disponibles pour les étudiants qui désirent poursuivre en 2eme année de filière dentaire. Pour les futurs pharmaciens, 3177 places leurs sont accordées. Et enfin pour la deuxième année de maïeutique, les étudiants auront droit à 998 places. Pour l’exercice 2019-2020, 14.928 places ont été proposées pour les quatre branches : médecine, pharmacie, dentaire et sage-femme et toutes voies d’accès confondues. Avec 14.997 de places disponibles cette année, le numerus clausus est en très légère augmentation. Il faut rappeler que le taux d’admission est fonction des capacités d’accueil dans les différents centres de formation de santé. Certaines villes sont bien plus généreuses à l’instar de Lyon qui offre 60 places en plus, Montpellier 40 en plus, Aix-Marseille 15 en plus, Tours 20 en plus ou encore Strasbourg 3 en plus.

De nouvelles voies d’admission aux études de Santé

L’objectif étant la pluralité des profils et parcours des futurs soignants, les étudiants auront désormais droit à plusieurs choix d’orientation avant admission. On citera entre autres :

La licence majeure santé

Il sera possible d’opter pour une première année spécifique de l’enseignement supérieur. Celle-ci sera axée notamment sur des enseignements en santé. Même si le programme sera similaire à celui du PACES, l’étudiant aura le choix d’une discipline dite « mineure » pour faciliter sa réorientation en cas d’échec.

La licence mineure santé

En seconde option, l’étudiant pourra intégrer une licence d’université classique (en droit, en histoire, en biologie, en chimie, en mathématiques…) tout en optant pour une “mineure” santé. Pendant le cursus, en en L1, L2 ou bien en L3, l’étudiant pourra à tout moment se présenter aux épreuves d’admissibilité de 2eme année de médecine s’il se sent apte.

Une passerelle d’auxiliaire médical à médecine

Cette voie permettra à l’étudiant d’embrasser une formation de 3 ans pour obtenir un diplôme d’auxiliaire médical. A l’issue duquel, il pourra tenter si bon lui semble le cursus en médecine.

Une année bien particulière !

Bien que marqués par la crise sanitaire mondiale, les étudiants et les nouveaux bacheliers ne sont pas plus aidés par l’imprécision entourant la nouvelle formule que prendra le concours général de santé en première année. Dans tous les cas, les candidats pour cette année du PACES 2020 seront les derniers sous cette formule et devront tirer coûte que coûte leur épingle du jeu. Prépa Pour Tous vous souhaite bonne chance !

Le saviez-vous ?

Prépa Pour Tous organise pendant tout l’été et pendant les vacances scolaires des stages de remise à niveau pour mieux préparer les futurs examens comme le Brevet, le Bac ou encore les concours de santé.

EDUCATION

Quelles mesures mises en place pour le déconfinement des écoles ?

Concrètement, cette rentrée un brin atypique permettra aux enseignants et personnels encadrants d’évaluer les

DIVERS

Déconfinement, la semaine d’après : Place au programme scolaire !

Même si tout semble s’améliorer, ne perdons pas de vue que l’épidémie reste le curseur d’une reprise effective des

Paces 2020 : Les enjeux du concours !

TÉLÉCHARGER NOTRE BROCHURE

Nom:*
Prénom(s):*

TÉLÉCHARGER NOTRE BROCHURE

Nom:*
Prénom(s):*
Untitled*